The Standard Hotel

On ne l’attendait plus, le Standard New York est arrivé. Après Los Angeles et Miami Andre Balazs, enfant prodige de l’hotellerie branchée, nous offre the new place to be. Le “petit” dernier de ses boutiques Hotels est venu se nicher au coeur du Meat Packing District au grand bonheur de tout le gratin en mal de renouveau, de fête et d’exhubérance.

Au départ c’est la déception, le Lobby et le bar denués de goût et de charme, donnent un bien piètre aperçu des joyaux que cachent le reste des étages. Dans l’ascenseur, des vidéos de l’Enfer et du Paradis en temoignent, plus on monte plus on approche du Nirvana.

La porte de la chambre s’entrouve et c’est le coup de foudre. La vue vertigineuse est à couper le souffle, de quoi faire oublier instantanément ce monstre de pierres qui s’élève au-dessus des vieilles rues pavées de la ville. Délicatement venu chevaucher la High Line, ancienne voie ferrée aérienne, réhabilitée en splendide parc, le Standard a su se fondre dans ce quartier historique.

La chambre est un vrai cocon, déco design un tantinet retro, mélange cosy et chaleureux de bois et de miroir. Rien de tel pour commencer la journée que de s’enivrer d’un tel spectacle. Baies vitrées du sol au plafond, vue plongeante sur l’ Hudson river et la somptueuse High Line dont les passants s’amusent ou se révoltent a la vue du show que leurs offrent parfois certains clients un peu exhibitionnistes.

Perchéee au 18ème étage se cache la cerise sur le gâteau. Le “Boom Boom Room” est le bar le plus select du moment dont la décoration chic et raffinée, très 70’s, nous projette instantanément dans les bras de James Bond… Là encore, une vue époustouflante fait tourner la tête. Les prix des cocktails sont aussi excentriques que leurs recettes mais rien n’est trop cher quand on a le luxe de siroter un litchee Martini en tête a tête avec l’Empire State Building à quelques tables de Mary-Kate Olsen, Beyonce ou Jude Law.

La clientèle est des plus sophistiquée, des filles et fils “de” en passant par les “it girl” du moment, toute la jeunesse dorée et branchée se donne rendez-vous dans ce nouvel endroit déjà comparé au célèbre Studio 54.

Le Must, à ne surtout pas rater, les toilettes vertigineuses qui  donnent l’impression d’etre suspendu dans le vide…

Après de nombreuses fermetures de clubs et restaurants, New york l’insomniaque trepignait d’impatience dans l’attente qu’un electrochoc ne la reveille. C’est chose faite, Le Standard s’élève et  New York renaît de ses cendres. Cet hôtel dont la vue ne nous lasse pas, nous offre des couchés de soleil inoubliables. Petits moments précieux pendant lesquels le monde s’arrête. Plénitude totale, beauté absolue qui plonge tout amoureux de cette ville dans une ivresse abyssale. Margaux Carel


The Standard Hotel NYC
Chambres de $195 a $ 695
848 Washington Street & W 13th Street. Tel: (212) 645-4646‎
http://www.standardhotels.com
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

One response to “

  1. Romao

    Boum boum room!? Amazing!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s